«Je pratique le mélangisme.»

En 2005, suite à une longue bataille juridique, le propriétaire d’un club échangiste gagnait sa cause en Cour suprême du Canada : selon sept juges contre deux, les rapports sexuels en lieux privés (les clubs échangistes) entre adultes consentants ne représentaient aucune menace pour la société ni pour les acteurs des dits rapports.

Ainsi, le nuage d’illégalité qui planait au-dessous de ces lieux hauts en sensations n’assombrit plus les échangistes depuis 8 ans, permettant ainsi aux couples à la recherche d’une expérience sensuelle de sortir de leur quotidien. La décriminalisation de ces endroits coquins semble avoir réellement ouvert la porte aux curieux, alors que de plus en plus de couples désirent plonger dans les fantaisies sexuelles qui y sont offertes.

Rencontre avec Geneviève, 29 ans, qui explore en couple les fantasmes de cet univers méconnu.

Comment as-tu introduit le mélangisme dans ta vie?

La première fois que je suis allée dans un club d’échangistes, c’était il y a 6 ans.  Une ancienne fréquentation m’avait invitée à y aller.  J’étais célibataire et très curieuse; ce genre d’endroit m’interpelait.  Je me disais : «Pourquoi pas». Suite à cette visite, j’avais aimé l’expérience.  Puis, en y retournant une deuxième fois, j’y ai rencontré mon copain actuel.

C’était plus facile de pratiquer le mélangisme, puisque dès le début de notre relation, nous étions plongés dans ce monde. Il n’y a pas eu d’hésitation face à ce mode de vie.

Quelle est la différence entre les mélangistes et les échangistes?
C’est un échange d’un gars contre un gars et d’une fille contre une fille.  Ainsi, après avoir changé de partenaires, elle et lui se rendent dans des pièces séparées pour vivre ses ébats avec l’autre partenaire du couple.  Le mélangisme propose plutôt que les deux partenaires du couple soient ensemble lors de leurs ébats avec l’autre couple.

Comment fonctionnent les clubs échangistes?

Il y a différents types de club échangistes.  Certains sont de type «spa» où les visiteurs sont déjà complètement nus ou légèrement cachés d’une serviette.  D’autres sont plutôt munis d’une piste de danse où les gens sont habillés «normalement», mais légèrement plus sexy qu’à l’habitude.  Chaque couple a ses préférences, côté club échangiste.  Certains n’aimeront pas l’ambiance d’un, mais préféreront l’autre, par exemple.

Les spas sont très fréquentés par des gars seuls. Ainsi, pour les couples désirant vivre l’expérience à trois avec un homme seul, c’est un bon endroit.  Si le but de la sortie est de rencontre un couple, les samedis sont tout indiqués pour cette envie; les clubs échangistes réservent souvent ce soir-là aux couples ou aux femmes seules.

 

 

Y a-t-il des limites que vous ne franchissez pas en tant que couple?

Puisque chaque couple est différent, les limites de chacun sont établies lors de la rencontre avec le deuxième (ou troisième!) couple.  Certains auront le «droit» de s’embrasser ou de s’adonner à la pénétration, d’autres non. Bien qu’il y ait des règles de base au sein du couple, parfois, cela peut changer.  Par exemple, j’ai déjà dit «je ne ferais jamais telle chose», mais suite à la rencontre d’un couple en particulier, mon avis changeait.  J’ai déjà refusé de faire quelque chose avec un couple, alors que je l’avais déjà fait auparavant.

Par contre, le fait de garder certaines exclusivités à mon chum, comme, par exemple, la pénétration et les baisers, ça peut être rassurant, pour moi du moins! J’ai déjà entendu certaines filles dire à leur chum: «Ben oui, elle, c’était ta meilleure baise!»
Moi, je serais incapable de dire ça! Certains couples accepteront que la fille se fasse pénétrer, devant son chum, par un autre homme… certains autres préféreront pratiquer l’échangisme dans des pièces séparées et de s’exciter mutuellement en se racontant l’expérience.  Mais encore une fois, chaque couple a ses propres limites…

De plus, le fait d’avoir des relations intimes avec un couple solide, c’est rassurant. Tu sais que tu as, devant toi, deux personnes qui s’aiment et qui sont là un peu pour les mêmes raisons que ton couple… Finalement, la clé est de suivre ses envies, de respecter ses propres limites et celles d’autrui.

 

Et la jalousie, dans tout ça?

Je ne pensais pas un jour pratiquer le mélangisme avec quelqu’un que j’aime. J’aurais pensé avoir ce mode de vie avec un homme dont je me foutais.

Dans mes autres relations, j’étais une fille très très jalouse.  Peut-être était-ce de l’insécurité. Mes anciens chums parlaient simplement de leur ex et ça me faisait capoter! Je pense que je ne me faisais peut-être pas confiance en ce qui concerne ma fidélité et ça se transformait en projection sur mon chum. C’est donc pas à pas que je suis entrée dans ce type de relation avec mon copain actuel. Je ne ressentais d’ailleurs pas de pression de son côté, donc  j’ai pu m’épanouir dans la situation sans être forcée à quoi que ce soit.

Au début de nos expériences mélangistes, ça me faisait quand même un pincement de voir mon chum avec une autre fille. Mais petit à petit, et à force de me rassurer, j’ai été capable de passer par-dessus.

Je ne suis pas certaine que je vivrais ce type de relation avec un autre partenaire que celui qui est dans ma vie présentement. J’ai une grande confiance envers mon copain, et la communication est primordiale. Si je ressens le moindre besoin qu’un ébat s’arrête, je lui fais signe, et ça se termine.  Je me sens donc en sécurité.

 

As-tu des craintes, parfois?

Des fois, j’ai peur d’avoir tout vu… de finir par trouver la sexualité plate à force d’avoir toujours des expériences de plus en plus wild ou ouvertes d’esprit.  Pour l’instant, ce n’est pas le cas, mais peut-être qu’un jour, nous serons désensibilisés face au sexe! Je ne l’espère pas! (rires)

Quels sont les lieux de rencontre des couples échangistes ou mélangistes?

Dernièrement, plusieurs endroits dits «échangistes» ont fermé leurs portes.  Dans la région montréalaise, il reste tout de même quelques clubs, dont le plus connu : l’Orage. C’est un concept bar à aire couverte, un couple peut s’y rendre seulement pour être voyeur.  Plusieurs gens ne le savent pas, mais ce n’est pas parce que tu t’y rends que tu es obligé de participer à un ébat sexuel. Ainsi, certains couples se rendent dans un club échangiste, observent, s’émoustillent et font l’amour une fois à la maison! À chacun son rythme, à chacun ses raisons personnelles.

Pour les rencontres, il y a aussi Internet.  Certains sites sont «spécialisés» dans la rencontre entre couples; c’est le cas de LesLibertins (NDLR : http://www.leslibertins.com).  Certains de ces sites organisent aussi des soirées privées dans des hôtels pour certains membres du site, ou même des voyages dans des complexes hôteliers pour adultes, tel que le Temptation Resort qui propose une expérience sexy (pas nécessairement échangiste ou mélangiste) qui s’apparente à un spring break plus mature.
Que conseillerais-tu aux couples qui désireraient tenter l’expérience?

Je ne crois pas que l’échangisme ou le mélangisme soient pour tout le monde.  S’il y a un manque de communication au sein du couple ou que, par exemple, le gars le fait juste pour pouvoir toucher d’autres filles, ce peut être très dommageable pour certains couples.  Sûrement que ça mène même à une séparation.  Je rencontre d’ailleurs souvent des couples qui ne semblent pas être là pour les bonnes raisons. Que ce soit la fille dans le couple qui traîne son chum là, ou l’homme qui met de la pression sur sa blonde qui, au final, finit par aimer le mélangisme encore plus que lui, tout est possible, lorsque le besoin de base est malsain.

D’ailleurs, si mon couple passait par une période difficile, j’arrêterais le mélangisme pour un moment, le temps que les choses s’arrangent. Le couple qui pratique le mélangisme doit être bien équilibré et solide. Le contraire amènerait beaucoup d’insécurité.

Une réponse à “«Je pratique le mélangisme.»

  1. la définition des melangistes et échangistes est a revoir, ce n’est pas du tout ça en france.
    c’est bon de savoir qu’au Canada la définition est différente donc nous feront attention si nous sommes de passage.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s